Chanson "Les 24 Heures de l'INSA"


Sur l'air de Rock Collection de Laurent Voulzy
Écouter ou télécharger
fichier wav     fichier mp3


Ayant vu les affiches sur la grande course à vélo
Je partis à l'INSA, y prendre quelques photos.
Je retrouvais là bas le DEUG A2 deuxième année
Et c'est avec eux que j'décidais d'participer.

Et les vélos roulaient (bis)
Et les pignons chantaient (bis)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

Nous on n'a pas d'huile molygraphite
D'huile molygraphite, si économique
Au diable tout ces trucs gras qui coulent
Tous ces infames gadgets
Ces trucs qu'on jette.


Ayant vu l'appareil que je portais sous le bras
Pascal me l'emprunta, pour regarder les nanas.
Un téléobjectif c'est comme une longue vue
Ca permet de voir loin sans pour autant être vu.

Alors Pascal chantait (4 fois)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

Mon préféré c'est celui d'Lucette
Le seul qui a des senteurs de violette
Quand j'le vois pas d'une semaine, je pleure
C'est vraiement lui le cul de mon coeur !


Le départ fut folklo, y avait de quoi se marrer
Avec bestial, trotinette et vélo articulé
Quand arriva le soir que ce fur l'heure de manger
Y avait pas d'nourriture, on n'l'avait pas apportée.

C'est alors qu' je chantais (4 fois)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

J'ai faim, crois tu qu'on pourra diner ce soir
A 10 heures il n'y a plus d'espoir
Et les voisins qui s'marrent.


Au matin vers 4 heures je partis faire un tour
Je doublais tout le monde, seuls les tandems résistaient
Puis vu l'animation qu'il y avait alentour
Je pris mon appareil pour faire quelques clichés.

Et les vélos roulaient (bis)
Et les filles chantaient (bis)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

Vas y tonton fais une photo
Fais nous sortir le p'tit oiseau
T'mélanges pas les fourchettes
Appuies sur l'bitonio
N'aies donc pas les mouillettes
Vas y tonton fais une photo.


Pendant la nuit l'activité s'était ralentie
Mais dans la matinée, sous le soleil out reprit
Nous fumes relayés par des cyclistes tous frais
Tandis que les vendeurs avaient reprit leur tournée.

Et les vélos roulaient (bis)
Et les vendeurs chantaient (bis)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

Qui qui qui, qui qu'en veut (4 fois)
Mes chichis mes cacahouettes.


A 4 heures de l'après midi ce fut l'arrivée
Le DEUG était 7ème sur 58 sans tricher
Après un tour d'honneur et un buffet campagnard
Ce fut l'heure de tout remballer pour le départ.

Et les autos roulaient (bis)
Les étudiants chantaient (bis)
Un truc qui m'colle encore au coeur et au corps.

Ce n'est qu'un au revoir mes frères
Ce n'est qu'un au revoir
On s'reverra l'année prochaine
Aux 24 heures de l'INSA.


Bernard Chardonneau
mai 1979.